الاثنين 9 رمضان 1442 هـ
آخر تحديث منذ 5 ساعة 26 دقيقة
×
تغيير اللغة
القائمة
العربية english francais русский Deutsch فارسى اندونيسي اردو Hausa
الاثنين 9 رمضان 1442 هـ آخر تحديث منذ 5 ساعة 26 دقيقة

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته.

الأعضاء الكرام ! اكتمل اليوم نصاب استقبال الفتاوى.

وغدا إن شاء الله تعالى في تمام السادسة صباحا يتم استقبال الفتاوى الجديدة.

ويمكنكم البحث في قسم الفتوى عما تريد الجواب عنه أو الاتصال المباشر

على الشيخ أ.د خالد المصلح على هذا الرقم 00966505147004

من الساعة العاشرة صباحا إلى الواحدة ظهرا 

بارك الله فيكم

إدارة موقع أ.د خالد المصلح

×

لقد تم إرسال السؤال بنجاح. يمكنك مراجعة البريد الوارد خلال 24 ساعة او البريد المزعج؛ رقم الفتوى

×

عفواً يمكنك فقط إرسال طلب فتوى واحد في اليوم.

Le jugement concernant le fait de délaisser la prière.

مشاركة هذه الفقرة

Le jugement concernant le fait de délaisser la prière.

تاريخ النشر : 1 جمادى آخر 1435 هـ - الموافق 02 ابريل 2014 م | المشاهدات : 1351

Le jugement concernant le fait de délaisser la prière.

ما حكم ترك الصلاة؟

La louange est à Allah, que la prière, la paix et la bénédiction d’Allah soit sur Son Prophète, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Ceci étant dit,

Si le délaissement de la prière est dû à un reniement, alors il y a unanimité concernant la mécréance de celui qui nie le caractère obligatoire de la prière, s’il fait partie des gens qui n’ignorent pas cela. En revanche s’il la délaisse par fainéantise ou par négligence, les savants des musulmans sont d’accord sur le fait que c’est un énorme péché et un grand crime, mais ils ont divergé sur le jugement concernant une telle personne. La majorité des savants parmi les Malékites, les Chaféites et les Hanbalites sont d’avis qu’il faut exécuter une telle personne si elle persiste sur son délaissement, mais ont divergé pour savoir si on l’exécute car elle est mécréante ou non ? Les Hanbalites sont d’avis qu’on l’exécute à cause de sa mécréance, c’est l’avis d’un groupe comprenant Al-Hasan Al-Basrî, An-Nakhacî, Ibn Al-Mubârak et Muhammad Ibn Al-Hasan, en se fondant sur le hadith de Jâbir (t) rapporté par Muslim (n°82) :

« J’ai entendu le Messager d’Allah (r) dire : Entre l’homme, le polythéisme et la mécréance il y a l’abandon de la prière. » entre autres preuves.

D’autres sont d’avis qu’on l’exécute car c’est la sentence, c’est l’avis de la plupart des spécialistes en jurisprudence parmi les Hanafites, les Malékites et les Chaféites, ainsi qu’une seconde version d’Ahmad.

 

Dans tous les cas il est obligatoire de faire attention à la négligence vis-à-vis de cette magnifique adoration. Parmi les choses qui ont prêté à divergence entre les partisans de l’exécution d’une telle personne, c’est de savoir si on l’exécute pour l’abandon d’une seule prière ou de trois. Ce qui semble le plus juste, c’est que cette sentence ne concerne que la personne qui s’est habituée à délaisser la prière. En revanche, celle qui accomplit la prière obligatoire et en délaisse une ou plusieurs, elle n’est ni exécutée ni considérée mécréante, selon l’avis de ceux qui considèrent comme mécréant celui qui délaisse la prière. Et Allah est plus Savant.

Votre frère

Khâlid Ibn cAbd Allah Al-Muslih

14/03/1425 H

 

 

 

التعليقات (0)

×

هل ترغب فعلا بحذف المواد التي تمت زيارتها ؟؟

نعم؛ حذف