الاثنين 9 رمضان 1442 هـ
آخر تحديث منذ 5 ساعة 40 دقيقة
×
تغيير اللغة
القائمة
العربية english francais русский Deutsch فارسى اندونيسي اردو Hausa
الاثنين 9 رمضان 1442 هـ آخر تحديث منذ 5 ساعة 40 دقيقة

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته.

الأعضاء الكرام ! اكتمل اليوم نصاب استقبال الفتاوى.

وغدا إن شاء الله تعالى في تمام السادسة صباحا يتم استقبال الفتاوى الجديدة.

ويمكنكم البحث في قسم الفتوى عما تريد الجواب عنه أو الاتصال المباشر

على الشيخ أ.د خالد المصلح على هذا الرقم 00966505147004

من الساعة العاشرة صباحا إلى الواحدة ظهرا 

بارك الله فيكم

إدارة موقع أ.د خالد المصلح

×

لقد تم إرسال السؤال بنجاح. يمكنك مراجعة البريد الوارد خلال 24 ساعة او البريد المزعج؛ رقم الفتوى

×

عفواً يمكنك فقط إرسال طلب فتوى واحد في اليوم.

Le jugement concernant les constructions dans les cimetières.

مشاركة هذه الفقرة

Le jugement concernant les constructions dans les cimetières.

تاريخ النشر : 2 جمادى آخر 1435 هـ - الموافق 03 ابريل 2014 م | المشاهدات : 1270

Le jugement concernant les constructions dans les cimetières.

حكم البناء في المقابر

La louange est à Allah, que la prière, la paix et la bénédiction d’Allah soit sur Son Prophète, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Ceci étant dit,

Construire au-dessus des tombes est une chose que le Prophète (r) a défendue. Dans Sahîh Muslim on retrouve un hadith de Jâbir (t) qui relate que le Prophète (r) a défendu de plâtrer les tombes, de s’asseoir dessus ou encore de construire dessus. Ceci prouve que la construction au-dessus des tombes est interdite. De plus le Prophète (r) a ordonné de détruire ce qui a été construit au-dessus des tombes. Dans Sahîh Muslim on retrouve un hadith d’Abû Al-Hayyâj Al-‘Asadî qui relate que cAlî Ibn Abû Tâlib (t) lui a dit :

« Je t’envoie comme le Messager d’Allah (r) m’avait envoyé : Ne laisse aucune représentation sans la détruire ni aucune tombe s’élevant au-dessus du sol sans la niveler. »

Ceci comprend l’interdiction de toute construction que ce soit un dôme ou autre. Si la construction au-dessus de la tombe est une mosquée, alors des textes encore plus durs visent celui qui la construit, le Prophète (r) a en effet dit dans un hadith de cÂ’ishah (ل) rapporté par les deux cheikhs :

« Que la malédiction d’Allah soit sur les juifs et les chrétiens, car ils ont pris les tombes de leurs prophètes comme lieux de prière. »

Et selon une version rapportée par Abû Hurayrah (t) :

« Qu’Allah fasse périr les juifs car ils ont pris les tombes de leurs prophètes comme lieux de prière. »

Au sujet de la question de construire une école au-dessus d’un cimetière très ancien, d’environ quarante ans, ou d’en faire une route ou construire une maison, il semble qu’il ne convient pas de dire d’après cette période que le cimetière est très ancien. Dans tous les cas, déterrer une tombe pour un intérêt ou un besoin, est une chose dont les savants Malékites, Chaféites et Hanbalites ont évoqué un aspect de la permission dans deux cas :

- Premier cas :L’exhumation est dans l’intérêt des vivants ou pour repousser ce qui leur nuit.

- Second cas :L’exhumation est dans l’intérêt du mort ou pour repousser ce qui lui nuit.

Il n’y a pas, concernant l’exhumation, de différence entre le fait que le cimetière soit ancien ou récent, l’essentiel étant de concrétiser la raison de l’exhumation et dans ce cas il n’est pas possible que la personne le fasse seule. Sans compter que cela est lié à l’intérêt général, on parle ici de routes, de bâtiments. En effet c’est aux autorités compétentes et responsables d’estimer cela, pour éviter les troubles, le désordre et l’atteinte à la sacralité des morts.

Votre frère

Dr Khâlid Al-Muslih

23/10/1424 H

التعليقات (0)

×

هل ترغب فعلا بحذف المواد التي تمت زيارتها ؟؟

نعم؛ حذف