الخميس 28 ربيع آخر 1443 هـ
آخر تحديث منذ 13 ساعة 42 دقيقة
×
تغيير اللغة
القائمة
العربية english francais русский Deutsch فارسى اندونيسي اردو Hausa
الخميس 28 ربيع آخر 1443 هـ آخر تحديث منذ 13 ساعة 42 دقيقة

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته.

الأعضاء الكرام ! اكتمل اليوم نصاب استقبال الفتاوى.

وغدا إن شاء الله تعالى في تمام السادسة صباحا يتم استقبال الفتاوى الجديدة.

ويمكنكم البحث في قسم الفتوى عما تريد الجواب عنه أو الاتصال المباشر

على الشيخ أ.د خالد المصلح على هذا الرقم 00966505147004

من الساعة العاشرة صباحا إلى الواحدة ظهرا 

بارك الله فيكم

إدارة موقع أ.د خالد المصلح

×

لقد تم إرسال السؤال بنجاح. يمكنك مراجعة البريد الوارد خلال 24 ساعة او البريد المزعج؛ رقم الفتوى

×

عفواً يمكنك فقط إرسال طلب فتوى واحد في اليوم.

Jeûner le jour de 'Arafat avec une intention de rattrapage.

مشاركة هذه الفقرة

Jeûner le jour de 'Arafat avec une intention de rattrapage.

تاريخ النشر : 4 شعبان 1435 هـ - الموافق 03 يونيو 2014 م | المشاهدات : 2152

Celui qui jeûne le jour de 'arafat en émettant l'intention de rattraper un jour précédemment non jeûné, peut-il espérer obtenir la récompense spécifique au jeûne du jour de 'arafat?

من صام يوم عرفة بنية القضاء هل يدرك الأجر المترتب

Les louanges appartiennent à Allah, que la prière et la paix soient sur Son Messager, les proches et les compagnons de ce dernier.     En réponse à ta question et Allah est Celui qui octroie la réussite: Le jeûne du jour de 'arafat est le plus récompensé des jeûnes surérogatoires. Il n'est pas rapporté le mérite du jeûne surérogatoire d'un jour comme le mérite de celui-ci. Dans le recueil authentique de Mouslim, d'après Abou Qatada, Le Prophète dit- paix et bénédiction d'Allah sur lui- :'' Le jeûne du jour de 'Arafat expie les pêchers de l'année précédente et suivante.'' Cet immense mérite qu'est l'expiation de deux années de pêchers, est réservé à celui qui jeûne ce jour avec conviction et dans l'espoir d'obtenir sa récompense à l'unanimité des savants. Quant à celui qui jeûne ce jour avec l'intention de rattraper un jour, de s'acquitter d'une expiation ou de remplir un vœu tout en espérant la récompense particulière de ce jour alors les savants sont partagés entre deux avis. Le premier: Celui qui jeûne un jour avec l'intention d'effectuer à la fois un jeûne obligatoire et surérogatoire alors son jeûne est valide, il a la récompense des deux. C'est l'avis d'un ensemble de savants parmi les Malikites et Chafiites, le choix de cheikh Mohammed Al Outheymeen parmi les contemporains. Il dit- qu'Allah lui fasse miséricorde-: '' s'il met l'intention de jeûner ce jour ( 'arafat) pour rattraper un jour manqué de Ramadan alors il a les deux récompenses celle de 'arafat et du rattrapage'' (Ensemble de fatwas du cheikh)  C'est également ce qu'on peut comprendre de la réponse de notre cheikh 'Abd el 'Aziz Ibn Baz -qu'Allah lui fasse miséricorde- lorsqu'il dit: '' s'il jeûne le jour de 'arafat pour rattraper un jour...c'est une bonne chose'' (Ensemble des fatwas du cheikh). La preuve avancée par les défenseurs cet avis est que le Prophète - paix et bénédiction d'Allah sur lui- a lié la récompense du jeûne du jour de 'Arafat au fait de jeûner, quelque soit l'intention d'adoration émise par celui qui entreprend ce jeûne. Cette question est traitée dans le thème de recherche évoqué par les savants concernant l'association de plusieurs intentions dans un seul acte. Deux cas de figure s'inscrivent sous ce thème: 1- Si l'acte est voulu pour lui-même, alors dans ce cas on ne peut y ajouter une autre intention et il n'y a pas d'association possible. On doit nécessairement dissocier chaque adoration. Comme par exemple les prières surérogatoires précédant la prière du zénith ou du coucher du soleil...Ces deux sont voulues pour elles mêmes, il n'est donc pas permis de mettre l’intention d’une autre prière en plus. Le deuxième: ce qui est voulu pour l'acte qui s'en engendre et non pour lui-même comme la prière de salutation de la mosquée. Ce qui est voulu par le dire prophétique:'' Si un d'entres vous rentre à la mosquée qu'il ne s'assoit qu'après avoir prié deux unités de prière.'' Le fait de ne pas s'assoir qu'après avoir prié peut être vérifié par la prière d'une obligation, d’une surérogatoire restreinte comme absolue. De même pour le jeûne de 'arafat, Cheikh Al Outheymeen dit: '' le jeûne de 'arafat, par exemple, ce qui est voulu est que ce jour te parvienne alors que tu jeûnes indifféremment du fait d'avoir émis l'intention de jeûner trois jours mensuels par exemple ou celle du jour de 'Arafat.'' (Ensemble des fatwas). Le deuxième avis est qu'on ne peut pas associer entre l'intention d'une obligation et d'une surérogatoire. Celui associe l'intention de jeûner le jour de 'arafat et celle de rattraper un jour non jeûné n'aura pas la récompense car cette dernier ne s'obtient que pour celui qui met l'intention de jeûner ce jour spécifiquement. Cet avis est défendu par un groupe des Malikites, Chafiites et autres... La preuve avancée par ces derniers est que l'association entre l'intention d'une obligation et d'une surérogatoire est impossible du fait de la différence de leurs règles respectives. Le plus juste de ces deux dires, et Allah est plus Savant, est que celui qui jeûne 'arafat en voulant le rattrapage et le jeûne recommandé ce jour: il a les deux récompenses. On peut appuyer cela par ce qui est rapporté dans le recueil authentique de Boukhary: '' les œuvres ne valent que par leurs intentions et chacun sera rétribué selon son intention." Celui qui a jeûné le jour de 'arafat pour ces deux motivations sera rétribué selon son intention et le mérite d'Allah est vaste. Quant au fait de dire qu'on ne peut associer une intention d'accomplir un acte obligatoire avec celle d'accomplir un acte recommandé, cela n'est pas juste. Celui qui entre à la mosquée et prie l'obligatoire alors il s'est acquis de son devoir d'obligation et d'un acte recommandé (la prière de salutation).

Votre frère

Khalid Al Mouslih  

5/ 12 / 1434

التعليقات (0)

×

هل ترغب فعلا بحذف المواد التي تمت زيارتها ؟؟

نعم؛ حذف