Demande de formulaire Fatwa

Mauvais captcha
×

Envoyé et sera répondu

×

Désolé, vous ne pouvez pas envoyer plus d'une fatwa par jour.

La prière / La prière de salutation de la mosquée durant les heures interdites.

La prière de salutation de la mosquée durant les heures interdites.

date de publication : 2014-04-02 | Vues : 4005
- Aa +

La prière de salutation de la mosquée durant les heures interdites. تحية المسجد في أوقات النهي

La louange est à Allah, que la prière, la paix et la bénédiction d’Allah soit sur Son Prophète, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons. 

Ceci étant dit,

D’après ce qu’en disent les gens de science, les deux unités (rakcah) de la prière de salutation de la mosquée durant les heures interdites entrent dans le jugement des prières qui dépendent d’une cause. Al-Bukhârî (n°1177) et Muslim (n°714) rapportent d’après Abû Qatâdah (t) que le Messager d’Allah (r) a dit :

« Lorsque l’un de vous entre à la mosquée, qu’il accomplisse deux unités de prière avant de s’assoir. »

Cela indique que la prière pour celui qui entre à la mosquée fait partie des traditions prophétiques (sunan). Si son entrée coïncide avec le temps où il est interdit de prier, cela va lui poser problème par rapport à ce qui est rapporté concernant l’interdiction de prier à ce moment. C’est pour cela que les savants ont divergé au sujet de la prière de salutation de la mosquée durant les heures interdites, en deux avis :

Le premier : On ne prie pas durant les heures interdites, car c’est une période durant laquelle les prières sont interdites ; ce qui comprend toutes les prières. Et c’est l’avis vers lequel penchent la majorité des gens de science parmi les Hanafites, les Malékites et les Hanbalites.

Le second : On doit effectuer la prière de salutation de la mosquée durant les heures interdites, car elle fait partie des prières qui dépendent d’une cause. Ceci étant la doctrine de Chaféites et un avis de l’école Hanbalite. L’argument de cet avis repose sur le fait que l’interdit a été rapporté concernant les prières qui ne dépendent pas d’une cause. Plusieurs cas de figure ne sont pas concernés par l’interdit qu’a prononcé le Prophète (r) concernant certains temps où les prières sont interdites. Comme par exemple lorsque l’on rattrape ce que l’on a manqué, les deux unités de prières liées au tawâf, mais aussi lorsque l’on refait la prière quand on trouve un groupe avec qui l’accomplir en commun. De même, le Prophète (r) a ordonné d’accomplir la prière de salutation de la mosquée au cours d’un prêche du Vendredi ; comme cela est rapporté par Al-Bukhârî (n°1170) et Muslim (n°564), d’après un hadith de Jâbir (t), où le Messager d’Allah (r) a dit :

 « Lorsque l’un de vous arrive alors que l’imam prononce son sermon du Vendredi ou est déjà sorti, qu’il accomplisse deux unités de prière. »

Alors que le moment du sermon est un moment durant lequel il est interdit de prier. Il en va de même pour les autres heures durant lesquelles il est interdit de prier, il doit accomplir la prière de salutation de la mosquée. Et Allah est plus Savant.

Votre frère

Dr Khâlid Al-Muslih

20/09/1427 H

 

Commentaires (0)

×

Voulez-vous vraiment supprimer les éléments que vous avez visités?

Oui, supprimer