Demande de formulaire Fatwa

Mauvais captcha
×

Envoyé et sera répondu

×

Désolé, vous ne pouvez pas envoyer plus d'une fatwa par jour.

Le jeûne et la retraite rituelle. / Autour des méthodes de détermination de la nouvelle lune.

Autour des méthodes de détermination de la nouvelle lune.

date de publication : 2014-06-03 | Vues : 1537
EN
- Aa +

Est-ce que la prise en compte de la vision des observatoires ou des méthodes de calcul précédent la vision légiférée ou est-ce que cette dernière est préférable pour le jugement du nouveau moi lunaire? المراصد والرؤية الشرعية في تحديد هلال الشهر

Concernant les méthodes d'observation, elles se rapprochent de la vision,  d'ailleurs elles en font partie intégrante même si elle repose sur des méthodes et technologie modernes. Il n'y a pas de mal à faire usage de ces dernières pour déterminer la nouvelle lune. Plusieurs instances religieuses émirent des avis juridiques légitimant ce type de méthode comme le comité des grands savants ou autres...  Il y a, cependant, une question jurisprudentielle que certains ont posée: si la vision de la nouvelle lune est établie par un observatoire mais que ce n'est pas le cas à l'œil nu alors que prendre en considération? Pour certains savants, on prend en considération la vision de l'observatoire dans la négation et non l'affirmation, pour d'autres c’est l'inverse. Ce qui m'apparait est qu'il n'y a pas de mal à prendre en compte la vision effectuée depuis l'observatoire.  Pour ce qui est des méthodes de calcul alors c'est une autre affaire. Certains savants ont même rappelé un consensus sur l'interdiction de la prendre en compte. Des savants malikites dirent même que si l'établissement du nouveau mois se base sur le calcul alors les gens ne sont pas obligés de suivre cette annonce comme c'est, également, l'avis de la majorité des savants contemporains. Ce qui m'apparait est que les calculs sont considérés dans la négation et non l'affirmation. Si les gens peuvent voire la nouvelle lune alors ils la prennent en compte mais si la vision n'est pas possible alors il n'y a pas de mal à prendre en compte les calculs même si c'est une méthode approximative, elle a une certaine fiabilité. Dans ce cas il est mieux de se baser sur ceux-ci que sur rien si la vision n'est pas possible.     Concernant la vision ou non de la lune de Ramadan, il semble plus juste que les calculs soient considérés dans la négation et non l'affirmation. Ce type de question, il n'est pas possible de se baser sur le dire d'un tel ou de telle école de jurisprudence...elle concerne quelque chose de perceptible. Pour ce qui est de la portée pragmatique de cette question, les gens suivent leurs savants, l'annonce de leur pays. '' Le jeûne est le jour ou les gens jeûnent et la rupture le jour ou les gens rompent''.

Commentaires (0)

×

Voulez-vous vraiment supprimer les éléments que vous avez visités?

Oui, supprimer