Demande de formulaire Fatwa

Mauvais captcha
×

Envoyé et sera répondu

×

Désolé, vous ne pouvez pas envoyer plus d'une fatwa par jour.

Le jeûne et la retraite rituelle. / jeûner les dix premiers jours de Dhou-l-Hijja.

jeûner les dix premiers jours de Dhou-l-Hijja.

date de publication : 2014-06-04 | Vues : 2179
- Aa +

Je jeûne les dix premiers jours de Dhou-l-Hijja entièrement dans le but de multiplier mes œuvres pieuses mais j'ai peur de faire une chose contraire à la tradition prophétique. Est-ce que cela est permis?

صيام العشرة أيام الأول من شهر ذي الحجة

Il n'est pas permis de jeûner le jour de la fête ('id) car le Prophète-paix et bénédiction d'Allah sur lui- l'a interdit. Quant au neuvième jour ( 'Arafat), on trouve  dans le recueil authentique de Mouslim d'après Abou Qatada que le Prophète-paix et bénédiction d'Allah sur lui-dit à son sujet: ''Il expie les péchés de l'année précédant et suivante.'' Concernant le fait de jeûner le reste des jours, les savants ont divergé entre deux avis. Pour la majorité, cela est permis car cela rentre dans la généralité du dire prophétique: '' Il n'y a pas de jours durant lesquels les œuvres sont plus aimées auprès d’Allah que les dix premiers jours de Dhou-l-Hijja''. Les compagnons dirent:'' Même le combat dans le sentier d'Allah?'' Il- paix et bénédiction d’Allah sur lui- répondit: '' Même le combat dans le sentier d'Allah à l'exception d'un homme qui sortit pour combattre avec sa personne et ses biens et qui ne revint avec rien de tout cela.'' Le jeûne est, incontestablement, une œuvre pieuse. Mouslim rapporte de 'Aicha que le Prophète-paix et bénédiction d'Allah sur lui- n'a pas jeûné ces dix jours et dans la version de Tirmidhy: '' je ne l'ai jamais vu jeûner ces 10 jours''. Ce qui est entendu par ces ''10 jours'' ceux sont les 9 premiers jours de Dhou-l-Hijja. Pourtant Abou Daoud, A-Nassai et Ahmed rapportent de Jabir que selon certaines femmes du Prophète-paix et bénédiction d'Allah sur lui-jeunait les 9 premiers jours de Dhou-L-Hijja. Ce hadith a été jugé faible par de nombreux spécialistes de la science du hadith. La preuve de la légitimité de jeûner ces jours réside donc dans la généralité de l'énoncé du hadith d'Ibn 'Abass. Ce dernier ne contredit pas celui de 'Aicha qui est une information d'un acte prophétique alors que le hadith d'Ibn 'Abass est un dire, une parole de lui. Le dire est une preuve plus forte que l'acte. C'est l'avis de la majorité des savants et Allah est plus Savant.    

Commentaires (0)

×

Voulez-vous vraiment supprimer les éléments que vous avez visités?

Oui, supprimer