Demande de formulaire Fatwa

Mauvais captcha
×

Envoyé et sera répondu

×

Désolé, vous ne pouvez pas envoyer plus d'une fatwa par jour.

Règles d héritage et dons / Est-il permis aux descendants du de profiter des légations?

Est-il permis aux descendants du de profiter des légations?

date de publication : 2014-06-05 | Vues : 1729
- Aa +

Est-il permis à la famille du Prophète [ N.D.T.: sa descendance comprise) de profiter des légations publiques comme celles destinées aux étudiants en science si besoin est? حكم استفادة آل البيت من الأوقاف

La louange est à Allah, Sa prière, Son salut et Ses bénédictions sont sur le Messager d'Allah, la famille de celui-ci ainsi que ses compagnons, ceci étant... Pour répondre à ta question et Allah est Le Détenteur du succès: Dans le cas ou la légation leur est destinée particulièrement, il leur est permis d'en profiter selon l'avis correct des savants, c'est celui de la majorité d'entre eux dont les hanafites, les Chafiites et les Hanbalites. Seuls les Malékites voientt qu'il ne leur est pas permis d'en tirer profit et c'est, aussi, un avis des hanafites. Autrement, si la légation est générale et qu'elle ne leur est pas proprement destinée alors les savants sont partagés entre deux avis: 1. Ce n'est pas permis et ils ne sont pas en droit d'en tirer quelconque profit comme c'est l'avis des  Hanafites et Malékites. 2. Ils peuvent en profiter comme c'est l'avis des hanafites, certains Malékites et le choix des Hanbalites.   La cause de divergence repose sur le fait de savoir si cette légation ou ce qui s'y apparente est compris dans ce qu'a rapporté Mouslim ( 1072), le Prophète dit: '' Les aumônes ne doivent pas être prises par la famille du Prophète, ceux sont les déchés des gens''. Egalement ce qui est rapporté dans les recueils de Boukhary et Mouslim d'après Abou Hourayra- qu'Allah l'agrée- selon qui le Prophète dit Al Hassan '' Ne sais-tu pas que la famille de Mohamed ne mange pas des aumônes''. Ceux qui voient que ce qui est voulu par l'aumône se résume exclusivement à l'aumône obligatoire jugent  de l'autorisation de tirer profit des légations et autres comme les aumônes de bienfaisance. Ceux qui penchent pour le caractère général voient, quant à eux, l'interdiction. Le plus juste est que l'interdit se réduit aux aumônes obligatoires comme le prouvent les différents hadiths, aussi les autres preuves ne sont pas tranchantes et la base est la permission jusqu'à preuve de la généralité de cette interdiction. Allah est plus Savant.

  Votre frère

Khalid Al Mouslih

02/08/1425    

Commentaires (0)

×

Voulez-vous vraiment supprimer les éléments que vous avez visités?

Oui, supprimer