Demande de formulaire Fatwa

Mauvais captcha
×

Envoyé et sera répondu

×

Désolé, vous ne pouvez pas envoyer plus d'une fatwa par jour.

Divers / Les relations mixtes sur les lieux d'études ou de travail…

Les relations mixtes sur les lieux d'études ou de travail…

date de publication : 2014-07-10 | Vues : 1915
EN
- Aa +

Quelles sont les limites des relations permises entre les deux sexes dans le domaine médical ( entre étudiants et étudiantes, médecins hommes et médecins femmes)? حدود المعاملة بين المرأة والرجل في أماكن العمل والدراسة

La louange est à Allah Seigneur des mondes, que la prière, le salut et la bénédiction soient sur notre Prophète Mohamed, la famille de celui-ci ainsi que ses compagnons. S'adresser (pour la femme) à un homme étranger se divise en deux catégories: -          Le fait de s'adresser à un homme en cas de besoin, ou pour un intérêt particulier ou général. Cela est autorisé comme le prouvent le Livre d'Allah et la tradition prophétique; cependant ces propos doivent se limiter strictement à ce besoin ou cet intérêt sans s'étendre et sans que la femme fasse preuve de douceur dans le propos qu'elle tient, Allah dit: {Si vous êtes pieuses, ne soyez pas trop complaisantes, dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade [l’hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent}; Allah a ordonné aux femmes du Prophète, qui sont les plus chastes des femmes des croyants, d' être complaisantes dans leur langage afin de ne pas susciter la convoitise chez les gens malades. Ibn Al 'Araby-qu'Allah lui fasse miséricorde- dit dans son exégèse: "Allah leur a ordonnées que leurs dires soient clairs, leurs propos concluants, qu'elles ne s'adressent pas à eux d'une manière qui pourrait faire naître un attachement dans le cœur, avec une apparente douceur qui pourrait susciter une envie chez celui qui les écoute. Il exigea également la convenance dans leurs propos." Les propos qui ne sont pas motivés par un besoin, un intérêt ou ne respectent pas les paramètres ci-dessus évoqués ne sont pas permis. Quant au fait de regarder un homme étranger, il y a plusieurs cas de figures: Le regard désireux ou dont on peut craindre qu'il engendre une tentation, celui-ci est interdit à l'unanimité des savants comme l'ont rappelé Jassas, A-Naway entre autres… Regarder par besoin, cela est permis car l'interdiction du regard (selon ceux qui l'interdisent dans l'absolu) relève de l'interdiction de moyens, cette dernière devient permise lors du besoin. Le regard qui n'est pas motivé par un besoin ni par un désir et dont on ne craint pas qu'il conduise à la tentation, les savants ont divergé à ce sujet en deux avis majeurs:   Premièrement, c'est permis. Tel est l'avis d'Abou Hanifa, Malik Ahmed et un des deux avis recensés de Chafi'y. Ils se sont appuyés sur plusieurs hadiths comme celui rapporté par Boukhay ( 455) et Mouslim ( 893) d'après 'Aicha- qu'Allah l'agrée- qui dit: " J'ai vu le Messager d'Allah me couvrir avec son vêtement alors que je regardais les Abyssins jouaient dans la mosquée, j'étais alors une petite fille", également le hadith rapporté par Mouslim ( 1480) d'après Fatima Bint Qayss- qu'Allah l'agrée-, le Prophète- paix et bénédiction d'Allah sur lui- lui  dit: " Accomplis ta 'idah chez Ibn Oum Maktoum, il est aveugle tu peux te dévoiler",Quant au verset: {et dis aux croyantes de baisser leur regard}, Il porte sur le fait de regarder les parties interdites.. Le deuxième dire est que cela est interdit comme c'est l'avis de l'école Chafi'ite et une version dans l'école Hanbalite. Ils se sont basés sur le verset ci-dessus et sur le hadith rapporté par Abou Daoud (4112) et Tirmidhy ( 27778) d'après Oum Salama -qu'Allah l'agrée- qui se trouvait chez le Prophète-paix et bénédiction d'Allah sur lui- et Maymounah: '' Nous étions chez lui lorsqu'Ibn Oum Maktoum entra ( c'était après l'obligation du voile). Le Prophète-paix et bénédiction d'Allah sur lui-dit: '' cachez vous de lui", je rétorquai alors: '' O Messager d'Allah ,il est aveugle, il ne nous voit pas et ne nous connait pas?!'' il répliqua: " Et vous deux, êtes vous aveugles?! Ne voyez-vous donc pas?!" A-Tirmidhy  jugea ce hadith de hassan sahih.   Le plus juste des deux avis est celui de l'autorisation sauf si on craint mal et corruption dans ce cas ce n'est pas permis à l'unanimité. De même si la femme contemple la beauté et les traits physiques de l'homme, cela laisse fortement penser qu'un désire le motive donc c'est interdit. Quant à l'argumentation basée sur le hadith précédant, l'authenticité de sa chaine fut discutée du fait de la faiblesse du servant d'Oum Salama qui rapporte ce hadith d'elle.  Abou Daoud dit pour sa part: '' ceci est propre aux épouses du Prophète, Fatima Bint Qayss n'a-t-elle pas passé sa période de 'idah chez Ibn Oum Maktoum, le Prophète lui ayant dit: '' Accomplit ta période de 'idah chez Ibn Maktoum, il est aveugle, tu peux te dévoiler chez lui." Quant au verset, il porte sur l'obligation de baisser le regard de l'interdit, regarder le visage d'un homme sans désir ne rentre donc pas dans cette obligation comme le témoigne ce hadith rapporté par Boukhary (892) et Mouslim ( 988) d'après 'Aicha: '' J'ai vu le Prophète me cacher par son vêtement alors que je regardais les Abyssins jouaient dans la mosquée."   Allah est plus Savant

Commentaires (0)

×

Voulez-vous vraiment supprimer les éléments que vous avez visités?

Oui, supprimer