Demande de formulaire Fatwa

Mauvais captcha
×

Envoyé et sera répondu

×

Désolé, vous ne pouvez pas envoyer plus d'une fatwa par jour.

L’envie

date de publication : 2014-12-22 | Vues : 2020
EN
- Aa +

La louange est à Allah, nous le glorifions, nous cherchons refuge auprès de Lui et Lui demandons pardon. Nous cherchons refuge auprès d’Allah contre les maux de nos propres âmes ainsi que nos mauvaises actions. Celui qu’Allah guide nul ne peut l‘égarer et celui qu’Allah égare ne peut être guidé. Je témoigne qu’il n’y a de divinité en droit d’être adorée qu’Allah, Seul sans associé et que Mohamed est le serviteur d’Allah et Son Messager- paix et bénédiction d’Allah sur lui-.

Craignez Allah O vous les croyants, craignez Allah avec véracité, certes la crainte d’Allah est la source de tous les biens et repousse tous les maux. Par cette dernière on atteint le bonheur dans cette vie d’ici-bas et la réussite dans l’au-delà, Allah dit : « Pour les pieux ce sera une réussite ».

 O Allah compte-nous parmi tes serviteurs pieux, le parti des victorieux et tes serviteurs rapprochés…

O vous les croyants ! La crainte d’Allah repose sur la piété du cœur et sa droiture. Le  cœur est l’emplacement qu’Allah regarde : «  Certes Allah ne regarde pas votre image ni votre corps, mais Il regarde plutôt vos cœurs » et dans une autre version : «  et vos œuvres ». C’est donc la pureté du cœur qui est à la base du bonheur dans cette vie et dans l’autre, Allah nous donc ordonné de le purifier et  de s’en occuper, celui qui réforme son cœur alors c’est l’ensemble de ses affaires qui seront réformées quant à celui qui le néglige… «  Certes, il y a dans le corps un morceau de chaire, s’il est bon alors l’ensemble du cœur est bon et si il est mauvais alors l’ensemble du corps est affecté, ce morceau de chaire est le cœur »

Allah dit : «  et délaissez le péché apparent et caché». Le péché apparent est celui que les gens voient et perçoivent à la différence du pécher caché, Seul Celui qui connait l’invisible aperçoit ce dernier. Le pêcher caché est ce qui réside dans le cœur comme maladies, déviances etc.…qui  font obstacle à son cheminement vers Allah, plus encore qui peuvent engendrer la mort du cœur et le priver du bonheur.

Les gens entretiennent leurs corps, leur force physique et  leurs apparences mais ils négligent leurs cœurs, la force de ceux-ci, leur pureté et droiture. La pureté du cœur et sa bonté sont la cause de l’agrément d’Allah.

L’intérieur qui est pourtant d’une grande importance est trop souvent négligé…

O vous les croyants ! Parmi les pires maux qui se nichent dans les cœurs et laissent apparaitre leur conséquence sur les corps, on trouve  un pécher dangereux qui se repend dans la vie de nombreuses personnes celui de  la jalousie. Nous cherchons refuge auprès d’Allah contre cette maladie qui corrompe le cœur et l’affecte. Elle détourne les cœurs de la santé et de la droiture vers la maladie et la déviance.  L’envie est un des plus grandes calamités et une des plus destructrices maladies, elle entraine l’envieux à accomplir des péchés, elle éloigne le serviteur des degrés élevés de la piété et de la foi. Par Allah, combien ce mal est dangereux !  Il n’épargne pas un cœur une fois qu’il le pénètre, ce pécher est ancien on dit même que c’est le premier pécher par lequel on désobéit à Allah. 

O vous les croyants ! La personne envieuse se laisse entrainer dans de multiples transgressions telles la mécréance, l’injustice, l’atteinte aux mœurs, la transgression des devoirs, la privation des droits et autres calamités…

O vous les croyants ! Le prophète-paix et bénédiction d’Allah sur lui- a prévenu sa communauté du mal de l’envie dans de nombreux hadiths parmi ceux-ci, celui rapporté par Abou Hourayra qu’Allah l’agrée selon qui le Prophète- paix et bénédiction d’Allah sur lui-dit : « (…) Ne vous enviez pas les uns les autres…»

Le Prophète nous a montré combien l’envie pouvait affecter la religion du serviteur, il dit-paix et bénédiction d’Allah sur lui- comme cela est rapporté par Tirmidhy d’après Zoubayr Ibn ‘Awam : «  il s’est répandu dans vos rangs le mal de toutes les communautés », ce qui prouve que c’est une maladie ancienne  dans l’histoire de l’humanité, puis il poursuit-paix et bénédiction d’Allah sur lui disant : «  l’envie et l’hostilité », regarde comment il a fait le lien entre l’envie et l’hostilité, car cette première est source de beaucoup de maux dont l’animosité entre les gens. 

Le prophète-paix et bénédiction d’Allah sur lui- dit pour expliquer la portée dangereuse  de l’envie sur le serviteur : «  c’est la coupante, celle qui coupe la religion et non les cheveux » car elle corrompt la religion du serviteur, l’envie corrompt la religion du serviteur, si elle pénètre le cœur elle l’aveugle et le fait tomber dans le mal.

Le Prophète- paix et bénédiction d’Allah sur lui- l’envie dissipe les bonnes œuvres et les corrompt. Il est rapporté d’Abou Hourayra que le Prophète-paix et bénédiction d’Allah sur lui- dit : «  Prenez garde à l’envie, elle mange les bonnes œuvres comme le feu mange le bois ». Contemple ces brindilles et branchettes qui s’enflamment, comment le feu s’embrase rapidement et les met en cendre dont on ne tire plus profit, tel est l’effet de l’envie sur les œuvres pieuses…. 

O vous les croyants ! Certes il est rapporté dans la tradition prophétique le blâme de l’envie et l’avertissement de ses méfaits. Elle consiste à répugner le bienfait d’Allah sur autre que toi, si tu trouves cela en toi alors telle est l’envie si tu y ajoutes le fait de souhaiter l’anéantissement de ce bienfait alors sache que tu as ajouté à l’envie injustice et grand mal.

Il suffit à l’envie pour être blâmée, la fait qu’elle consiste à détester les bienfaits d’Allah sur l’autre mais s’il ajoute à cela le souhait l’action  pour la dissipation de ce bienfait alors en plus d’être de l’envie il s’agit d’animosité…

O vous les croyants ! Le fait de vouloir égaler l’autre, vouloir le surpasser dans le bien n’est pas considéré comme de l’envie. Le Prophète-paix et bénédiction d’Allah sur lui- dit : «  pas d’envie dans deux personnes : une personne à qui Allah a donné de la science qu’il met en pratique et une autre à qui Allah a donné de l’argent qu’il dépense au service de la vérité »

Si tu vois une personne à qui Allah a ouvert les portes de la science utile, qui exhorte les gens et est profitable, si u sens que tu souhaiterais être son associé dans le bien ou même son égal, alors c’est un bien pour lequel tu es récompensé… Mais si tu ressens dans ton cœur de l’amertume et souhaiterais qu’il en soit privé alors telle est l’envie, c’est la coupante, celle qui mange les bonnes actions comme le feu consume le bois.

O vous les croyants, serviteurs d’Allah ! La jalousie revient à s’opposer au décret d’Allah. Celui-ci est Sage dans ses dons et dans Sa privation « Est-ce eux qui distribuent la miséricorde de ton Seigneur? C’est Nous qui avons réparti entre eux leur subsistance dans la vie présente et qui les avons élevés en grades les uns sur les autre »Ce partage qui t’agace c’est le partage du Sage, celui du plus Sage des sages, le seigneur des mondes. L’envieux s’oppose à Allah, il s’exerce à empêcher ce qu’Allah a décrété : « Est-ce eux qui distribuent la miséricorde de ton Seigneur? C’est Nous qui avons réparti entre eux leur subsistance dans la vie présente et qui les avons élevés en grades les uns sur les autre »

Demande à Allah, Le Seigneur des mondes si tu as une envie, un désir. Reviens à Allah et n’attache pas ton cœur à Ses serviteurs, et ce qui leur a été donné  mais demande plutôt à Allah Son mérite. Comme dit Ton Seigneur : « Ne convoitez pas ce qu’Allah a attribué aux uns d’entre vous plus qu’aux autres; aux hommes la part qu’ils ont acquise, et aux femmes la part qu’elles ont acquise. Demandez à Allah de Sa grâce. »

O Allah nous Te demandons Ton mérite, que Tu purifies nos cœurs de l’envie et autre. O Allah remplis nos cœurs de Ton amour, de vénération…

Deuxième sermon :

La louange est à Allah Celui qui a créé les cieux et la terre, les ténèbres et la lumière. Je le loue et vante Ses mérites ; Je témoigne qu’Il n’y a de divinité digne d’être adorée qu’Allah Seul sans associé et je témoigne que Mohamed est le serviteur d’Allah et Son Messager…

Craignez Allah, O vous les croyants ! Sachez que le mal des mauvaises actions revient à celui qui les accomplit, Allah dit en expliquant les conséquences des mauvaises actions : « Quiconque prend le droit chemin ne le prend que pour lui-même; et quiconque s’égare, ne s’égare qu’à son propre détriment. «

Le croyant doit savoir que s’il s’engage dans les mauvaises actions, c’est le premier qui en subira les conséquences, le premier dont le feu de celles-ci s’embrasera dans le cœur, une souffrance qui pourrait être suivi du châtiment d’Allah au moment présent ou dans le futur ; qu’il craigne Allah et s’empresse de se repentir à Allah, peut-être lui pardonnera t’il.  

O vous les croyants ! combien l’envie est étonnante, le première de ses victimes est l’envieux lui-même, ce dernier se châtie lui-même et vie dans le tourment. Certains dirent même, on n’a pas vu d’injuste plus comparable à l’opprimé, certains décrivent l’envieux par les qualificatifs suivant : «  découragé, triste, une sensation de  brulure dans la poitrine, ne profite pas des bienfaits, dénigre ces derniers, soucieux etc…   Nous cherchons refuge auprès d’Allah contre l’échec.

O vous les croyants ! L’envie conduit à de graves péchés, le croyant doit s’empresser de purifier son cœur de cette désastreuse tare.

O vous les croyants ! Allah vous a commandé de chercher refuge auprès de Lui contre le mal des envieux. Il dit : « Dis: «Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante, contre le mal des êtres qu’Il a créés,  contre le mal de l’obscurité quand elle s’approfondit,  contre le mal de celles qui soufflent [les sorcières] sur les nœuds, et contre le mal de l’envieux quand il envie » 

 Cette sourate est un des plus grands remèdes à l’envie, le Messager d’Allah la lisait matin et soir, après les prières et au moment de dormir et cela du fait de l’immense profit qu’elle contient et du mal qu’elle repousse… Soyez donc assidu à sa lecture de même qu’aux autres évocations, celles-ci sont une cause pour repousser le mal.

O vous les croyants ! Le croyant doit se prémunir du mal des envieux autant qu’il le peut, parmi les causes pour cela : le fait de craindre Allah «  Certes Allah défend ceux qui croient », la défense d’Allah a plusieurs formes dont le fait de le préserver du mal des envieux.

Aussi parmi les causes pour repousser le mal de l’envieux : le fait de se repentir à Allah. Certaines personnes s’étonnent de cela  et disent : comment puis-je être envié et demandais moi le repentir ?! Sois attentif à cette réponse d’Ibn  Qayim : «  le serviteur ne possède pas mieux que le repentir lorsqu’il est agressé ». Donc si une personne injuste t’assaille par l‘envie ou autre alors repends-toi à  Allah, tu es atteint par tes pêchers, Allah dit : « Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup ».Telle est le juste balance : savoir que tu es touché par tes propres péchés, Allah se dispense du châtiment : « Pourquoi Allah vous infligerait-Il un châtiment si vous êtes reconnaissants et croyants? Allah est Reconnaissant et Omniscient. » Mais Il nous éprouve pour que nous revenons à lui.

C’est ainsi qu’était les pieux prédécesseurs de cette communauté, si un d’entre eux était touché par une épreuve il revenait à Allah, certains d’entre eux s’il sortait de chez eux et que leur monture trébuchait, il disait cela est du à tel ou tel péché, de même s’il trouvait un mauvais comportement chez son épouse… C’est ainsi que doit être l’examen critique de nos faits te actes. 

On rapporte d’Asma la fille d’Abou Bakr- qu’Allah l’agrée- que souffrante d’une migraine, elle dit : «  O ma tête » puis elle dit : «  ce qu’Allah pardonne comme péché  est plus grand encore », elle se rappela donc que son mal de tête était du à ses péchés et ce qu’Allah pardonné était plus encore ».

Souvent, si une épreuve nous touche, nous essuyons un échec… alors on a tendance à blâmer l’autre et on oublie que ceux sont nos propres péchés qui nous atteignent.

O Allah pardonne-nous, nous avons certes été injustes envers nous-mêmes…si tu ne nous couvres pas de ton pardon nous sommes certes des grands perdants… (invocations de clôture).

خطبة : الحسد

Commentaires (0)

×

Voulez-vous vraiment supprimer les éléments que vous avez visités?

Oui, supprimer