Demande de formulaire Fatwa

Mauvais captcha
×

Envoyé et sera répondu

×

Désolé, vous ne pouvez pas envoyer plus d'une fatwa par jour.

La croyance / Jurer par autre qu’Allah est contraire à l’Unicité de l’Adoration.

Jurer par autre qu’Allah est contraire à l’Unicité de l’Adoration.

date de publication : 2014-04-02 05:19 PM | Vues : 1590
EN
- Aa +

Réponse

La louange est à Allah, que la prière, la paix et la bénédiction d’Allah soit sur Son Prophète, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Ceci étant dit,

En réponse à ta question nous disons avec l’aide d’Allah :

Jurer par un autre qu’Allah (U)fait partie du polythéisme (shirk) qui concerne l’Unicité de l’Adoration (Tawhîd Al-‘Ulûhiyyah) car c’est une forme de vénération d’un autre qu’Allah (U)en jurant par cet autre. Le fait d’unifier Allah (U)dans la vénération est un des droits de l’Unicité de l’Adoration. Si celui qui a juré par un autre qu’Allah (U), vénère cet autre autant qu’Allah (U), ceci constitue du polythéisme majeur qui le fait sortir de la religion d’après le consensus des savants de l’Islam. En revanche, s’il ne vénère pas cet autre autant qu’Allah (U)alors cela constitue du polythéisme mineur (shirk asghar) ; c’est ce qu’indique ce hadith que nous rapporte l’imam Ahmad (5352), At-Tirmidhî (1535) et Abû Dâwûd (3251), d’après le hadith de cUmar :

« J’ai entendu le Messager d’Allah (r) dire : « Celui qui jure par un autre qu’Allah a certes mécru ou donné des associés à Allah ». Dans les versions d’Ahmad et d’Abû Dâwûd on trouve seulement : « …a certes donné des associés à Allah ».

Quant au jugement concernant le fait de juger par autre chose que ce qu’Allah (U)a fait descendre, cela comporte à la fois une atteinte à l’Unicité de la Seigneurie (Tawhîd Ar-Rubûbiyyah) et une atteinte à l’Unicité de l’Adoration. Ce qui touche à la législation et l’établissement de préceptes qui contredisent les préceptes d’Allah (U) ceci est du polythéisme dans l’Unicité de la Seigneurie. Allah (U)a dit :

{Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines comme Seigneurs en dehors d’Allah}Sourate At-Tawbah, verset 31.

Quant à ce qui touche à l’obéissance à ces [fausses] législations, et à ces lois qui contredisent les lois d’Allah, ceci est du polythéisme dans l’Unicité de l’Adoration. Allah (U)a dit :

{Ou bien auraient-ils des associés [à Allah] qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allah n’a jamais permises ?}Sourate Ash-Shûrâ, verset 21.

Quant au jugement concernant ce qui porte atteinte à l’Unicité de l’Adoration et à l’Unicité de la Seigneurie, il existe plusieurs degrés ; il y a ce qui est du polythéisme majeur, comme croire qu’il y aurait un créateur autre qu’Allah (U)ou orienté une adoration vers un autre qu’Allah (U). Et il y a ce qui constitue du polythéisme mineur, c’est le moyen qui mène à cela. Et c’est d’Allah (U)que provient le succès.

Votre frère

Khâlid Ibn cAbd Allah Al-Muslih

15/02/1425 H

Nouveaux sujets

le plus regardé

Rubriques connexes

Tu peux aimer

Commentaires (0)

×

Voulez-vous vraiment supprimer les éléments que vous avez visités?

Oui, supprimer