Demande de formulaire Fatwa

Mauvais captcha
×

Envoyé et sera répondu

×

Désolé, vous ne pouvez pas envoyer plus d'une fatwa par jour.

La zakat / Sortir la zakat de l’argent en-dehors du pays de résidence

Sortir la zakat de l’argent en-dehors du pays de résidence

date de publication : 2014-04-02 08:08 PM | Vues : 978
- Aa +

Question

 

Sortir la zakat de l’argent en-dehors de la ville de résidence de la personne qui la sort.

إخراج زكاة المال خارج بلد المزكي

Réponse

La louange est à Allah, que la prière, la paix et la bénédiction d’Allah soit sur Son Prophète, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Ceci étant dit,

Il n’y a pas de mal si cela comprend une nécessité ou une utilité. Sinon, il est préférable que la zakat soit donnée aux pauvres dans l’endroit où se trouve l’argent. En effet, la zakat des biens est liée aux biens comme la zakat du bétail est liée au bétail. Quant à la zakat de la rupture du jeûne, elle est liée à l’endroit où l’on se trouve. Lorsqu’arrive la rupture du jeûne, tu sors la zakat là où tu te trouves. Il est permis de la déplacer dans deux situations -concernant la zakat des biens et celle du bétail- c’est en cas de nécessité ou d’utilité.

Quant aux biens, leur zakat est liée aux biens. Car lorsque les gens voient que tu es riche, mais qu’ils ne voient rien de ta zakat leur parvenir, tu seras l’objet d’accusation(s). De plus, ils sont les plus en droit de profiter de la zakat de ces biens, car ils en sont proches. C’est pour cette raison que la majorité des jurisconsultes sont d’avis qu’il n’est pas permis de déplacer la zakat de la ville du propriétaire du bien, d’une distance qui permet de raccourcir les prières en voyage. C’est l’avis d’un groupe parmi les gens de science.

Un autre groupe parmi les gens de science est d’avis qu’il est permis de déplacer cette zakat en cas de nécessité ou d’utilité. La preuve de cette permission se trouve dans les deux Sahîh, d’après un hadith d’Ibn cAbbâs(ب), lorsque le Prophète (r) envoya Mucâd (t) au Yémen et qu’il lui a dit :

« Alors enseigne-leur qu’Allah a légiféré le versement de l’impôt rituel (zakat) qui doit être pris des gens riches parmi eux pour être redistribué aux pauvres d’entre eux. »

La preuve dans ce hadith réside dans le fait quele versement de l’impôt rituel (zakat) doit être pris des gens riches parmi les musulmans pour être redistribué aux pauvres parmi les musulmans. « Alors enseigne-leur qu’Allah a légiféré le versement de l’impôt rituel (zakat) qui doit être pris des gens riches parmi eux » c’est-à-dire des gens riches parmi les musulmans pour être redistribué aux pauvres parmi les musulmans. C’est ce qu’ont dit ceux qui ont pris cet argument comme preuve.

L’autre groupe, qui est d’avis que la zakat ne se déplace pas, a utilisé le même hadith comme argument, en disant : « des gens riches parmi eux » cela signifie : pris des gens riches de cette cité, pour être redistribué aux pauvres de cette cité. Selon eux il faut revenir au pronom‘leur’ dans la phrase « Alors enseigne-leur qu’Allah a légiféré », à eux qui sont visés, c’est-à-dire les gens de la cité.

Ce qui semble correct c’est qu’il y a dans l’affaire une certaine amplitude, surtout en cas de besoin ou d’utilité

Votre frère

Khâlid Al-Muslih

Nouveaux sujets

le plus regardé

Rubriques connexes

Tu peux aimer

Commentaires (0)

×

Voulez-vous vraiment supprimer les éléments que vous avez visités?

Oui, supprimer