Demande de formulaire Fatwa

Mauvais captcha
×

Envoyé et sera répondu

×

Désolé, vous ne pouvez pas envoyer plus d'une fatwa par jour.

Le jeûne et la retraite rituelle. / Précéder le jeûne des six jours de Chawal sur celui du rattrapage de Ramadan.

Précéder le jeûne des six jours de Chawal sur celui du rattrapage de Ramadan.

date de publication : 2014-06-03 07:55 PM | Vues : 3680
- Aa +

Question

Parmi les choses les plus importantes auxquelles s'adonnent les gens en ce moment: le jeûne des six jours du mois de Chawal (celui qui suit le mois de Ramadan). Il serait bon de rappeler le mérite de ces six jours et d'exposer quelques sujets qui s’y rapportent comme le fait de les jeûner de manière discontinue, ou encore de savoir si on les précède ou non du rattrapage des jours de Ramadan non jeûnés. تقديم صيام الست من شوال قبل القضاء

Réponse

Les louanges appartiennent à Allah, que la prière et la paix soient sur Son Messager, les proches et les compagnons de ce dernier.         En réponse à ta question et Allah est Celui qui octroie la réussite: En ce qui concerne le mérite du jeûne de ces six jours: la majorité des savants voient que le jeûne de ces six jours fut recommandé par le Prophète- paix et bénédiction d'Allah sur lui- . L'imam Mouslim rapporte d'Abou Ayoub Al Ansaary- qu'Allah l'agrée- qu'il dit: Le Prophète dit: ''Celui qui a jeûné Ramadan puis le fait suivre par six jours de Chawal, c'est comme-ci il avait jeûné une année.'' Certains savants jugèrent de la faiblesse de ce hadith et dirent qu'il n'est pas rapporté du Prophète - paix et bénédiction d'Allah sur lui-  qu'il les jeuna. On répondra à cela que l'authenticité de la législation des œuvres pieuses n'est pas conditionnée par le fait qu'il soit rapporté qu'Il - paix et bénédiction d'Allah sur lui- les ai accomplies. S'il en fit l'énoncé oralement alors cela est suffisant. L'Imam Malik- qu'Allah lui fasse miséricorde- jugeait que le jeûne de ces six jours était détestable car les érudits de Médine de son temps ne s'y adonnaient pas. Cet avis reste contraire à celui de la majorité ainsi qu’au hadith ci-dessus évoqué. Quant au fait qu’il comporterait une faiblesse dans sa chaine de transmission, c'est l'avis de certains  spécialistes du hadith cependant celui-ci se trouve dans le recueil authentique de Mouslim et on trouve d'autres versions qui le renforcent et attestent de son authenticité. En résumé, ce hadith est authentique. Le mérite de ce jeûne est obtenu par celui qui jeûne six jours du mois que ce soit à la suite ou dispersement. Les savants recommandent, toute fois, qu'ils suivent directement Ramadan et successivement. C.à.d. que l'individu commence son jeûne le deuxième jour du 'id (soit le deuxième de Chawal)  de sorte que le suivi se fasse de la manière la plus exemplaire car il a dit- paix et bénédiction d'Allah sur lui-: '' Celui qui a jeûné Ramadan puis le fait suivre par six jours de Chawal‘’. Le suivi le plus complet est donc de jeûner le deux puis le trois etc...Jusqu'à ce que son jeûne se termine le sept du mois cependant s'il le jeûne dispersement, il n'y a pas de mal. J'ai fait précédemment allusion au fait que certains savants ont jugé de la faiblesse de ce hadith car il se trouverait des rapporteurs faibles dans sa chaine de transmission. En vérité, ce hadith a d'autres chemins qui le renforcent; de plus il est rapporté par Mouslim dans son recueil authentique. Un grand nombre de savants du hadith estiment que les hadiths rapportés par Mouslim dans son recueil ne sont pas contestables. Il y a, c'est vrai, des hadiths dont l'authenticité fut remise en question mais cela fait l'objet d’une étude spécifique. Concernant ce hadith en particulier, les critiques qui furent érigées à son encontre ne sont pas recevables. Comme je l'ai dit, ce hadith a plusieurs cheminements qui se renforcent mutuellement, il est donc acceptable comme l’a décrété la majorité des savants. Il n'est pas rapporté que le Prophète- paix et bénédiction d'Allah sur lui- jeuna ces six jours mais ce n'est pas une condition pour authentifier la légitimité de cette adoration. Beaucoup d'adorations nous sont parvenues par la transmission orale d'autres par l‘action, la mise en pratique. Tout cela est compris dans la tradition prophétique  et rentre dans le dire d'Allah: {Vous avez certes dans le Messager d'Allah le meilleur des modèles} (33/21) En ce qui concerne le fait de jeûner ces jours en continue ou dispersement, je vois qu'il peut les jeûner dispersement. Enfin, concernant le rattrapage de Ramadan, doit-on, obligatoirement rattraper les jours de Ramadan manqués avant de jeûner ces six jours? Les savants sont partagés, à ce sujet, entre deux avis. Le premier: Celui qui veut jeûner ces six jours doit d'abord rattraper le jeûne de Ramadan car il est dit dans le hadith: '' celui qui a jeûné Ramadan".  Celui à qui il reste des jours à rattraper n'a pas jeûné Ramadan entièrement. La récompense a été promise à celui qui jeûne Ramadan puis le fait suivre par les six jours de Chawal. A partir de cela, il doit rattraper les jours de Ramadan puis il s'engage à jeûner les six jours... Certaines sœurs rétorqueront qu'elles ont eu une excuse durant le mois de Ramadan entier comme les lochies par exemple. Dans ce cas comment font-elles? Elles rattrapent le jeûne de Ramadan puis elles jeûnent six jours même si cela tombe pendant le mois suivant Chawwal, elles sont excusées. Le deuxième avis: Il est autorisé de commencer le jeûne des six jours de Chawal avant d'avoir rattrapé le jeûne des jours de Ramadan, le Prophète- paix et bénédiction d'Allah sur lui-  ayant dit: ''celui qui a jeûné Ramadan...''. Celui qui a jeûné 25 jours par exemple et qui a délaissé 5 jours par excuse, est-ce qu'on peut dire qu'il n’a pas jeûné Ramadan? Le Prophète- paix et bénédiction d'Allah sur lui-  n'a pas dit: '' Celui qui jeûne Ramadan entièrement.'' ou '' celui qui a jeûné Ramadan et qui ne lui reste rien à rattraper.'' Il a dit: '' celui qui a jeûné Ramadan...'' Cela s'applique à celui qui a jeûné Ramadan et même s'il a rompu certains jour avec une excuse. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de rattraper les jours pour obtenir le mérite des six de Chawal. Le deuxième avis me semble être dominant… Cette divergence, plus généralement, se traduit par la question suivante: Est-il permis d'accomplir une œuvre surérogatoire alors qu'on doit rattraper des obligations. Telle est la question de base...Je vois que cela est permis comme cela est l'avis de la majorité. Cependant, j'insiste sur le fait qu'il reste préférable de commencer par rattraper les jours de Ramadan, cela est plus prudent.   En résumé: Il est permis de précéder le jeûne des six jours de Chawal sur le rattrapage des jours de Ramadan selon l'avis le plus correct.

Nouveaux sujets

le plus regardé

Rubriques connexes

Tu peux aimer

Commentaires (0)

×

Voulez-vous vraiment supprimer les éléments que vous avez visités?

Oui, supprimer