Запрос формы Fatwa

Неправильная капча
×

Отправлено и будет дан ответ

×

Извините, вы не можете отправлять более одной фетвы в день.

Articles / Ils nous détestent...

Ils nous détestent...

Дата публикации : 2014-04-14 | Просмотры : 2713
- Aa +

إنهم يكرهوننا
Au Nom d'Allah Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux.

 Effectivement, ils nous détestent et cherchent à offenser tout ce qui nous est sacré. Allah a dit vrai, et Il est le plus Véridique:{La haine, certes, s'est manifestée dans leurs bouches mais ce que leurs poitrines cachent est encore plus énorme.} (3/118) 

 Tantôt par des caricatures satiriques du noble Prophète-paix et bénédiction d'Allah sur lui-, parfois par un président qui attribue le fascisme à l'Islam alors qu'il est un pur produit occidental; enfin, le pape de l'église catholique qui décrit l'Islam comme violente et irraisonnable.

  Au cours, d'une conférence ayant pour thème ''la foi et la raison'' donnée dans une université allemande, le pape du Vatican Benedict 16 prétendit mensongèrement que le dogme islamique amoindrît le rôle de la raison ce qui expliquerai, selon lui, l'usage de la violence, du combat et de l'épée pour répandre la croyance de l'Islam à la différence du christianisme qui nourrirai une étroite relation avec la saine raison, le bon sens.

  Un des plus pittoresques arguments par lequel il justifia et argumenta ce postulat: une citation de l'empereur Byzantin Manuel 2 datant du quatorzième siècle qui s'exclama, lors d'un dialogue avec un intellectuel perse: "Montre moi une chose nouvelle avec laquelle est venue Mohamed?! Tu ne trouveras que mal et inhumanité tel que l'ordre de répandre l'Islam par l'épée."  

 Je ne me donnerai pas la peine de réfuter l'évidente duperie de ce propos, son irréalisme et son extrémisme à l'encontre du véritable caractère de l'Islam.  Aucune religion, aucun dogme ne rivalisent avec l'Islam dans l'intérêt qu'elle porte à la raison, la conformité à celle-ci.

 Allah-Le Très Haut- a invité les détracteurs de Son Messager à faire usage de leur raison dans l'examen du message prophétique, afin de reconnaitre sa véracité, sa véridicité. Allah dit: {Est-ce qu'ils n'ont pas réfléchi?} (7/184). Aussi, Allah a fait de l'usage de la pensée, de l'usage de la raison un des moyens d'atteindre la foi en la véracité du Coran, de découvrir ses secrets. Il dit: {Ne méditent-ils pas sur le Coran? Ou y-t-il des cadenas sur leurs cœurs?} (47/24) et {un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent.} (38/29).

 Après ça, est-il admissible de prétendre que l'Islam néglige la réflexion, l'usage de la raison ? En vérité, l'univers n'a pas connu de religion et de Livres sacrés ayant donné une aussi grande considération à la raison et invitant à son emploi que ceux avec lesquels est venu Mohamed- paix et bénédiction d'Allah sur lui.

 Le pape critiqua, également, le dogme islamique du fait qu'il stipule qu'Allah est absolument éminent et que Sa volonté n'est pas dépendante de nos dires, de notre raison. Il n'y a pas de doute de la suprématie absolue d'Allah: {tandis qu'Allah Seul est le Suprême} (16/60). Cela constitue plutôt, un facteur de distinction, de mérite pour le dogme islamique. En quoi la glorification d'Allah, sa sacralisation et Le décrire par Ses attributs propres seraient insultant et rabaissant? 

En ce qui concerne le fait que la croyance islamique atteste à Allah une volonté indépendante de nos dires, de notre pensée: Allah nous a informé qu'Il est Sage et Savant, que Sa volonté est dépendante de cette sagesse dans l'ensemble de Ses décrets religieux comme universels, {Cependant, vous ne serez vouloir, à moins qu'Allah veuille}.

 Ce principe est évoqué dans d'innombrables passages du Coran et de la sounnah prophétique. L'important est de donner à la raison sa juste place et c'est, par cela, que se distingue l'Islam. L'entendement des détails de la sagesse d'Allah dans Sa création et Sa législation est humainement impossible, l'homme se contente donc de la connaissance générale de ce principe et de la foi en ce dernier.

 Quant à sa déclaration de la prétendue rationalité du Christianisme: les aboutissements du dogme chrétien après avoir été modifié, altéré et dévié ne témoignent pas en la véracité de ce constat tant il compte de contradictions fondamentales comme secondaires, avec la raison correcte et  la saine nature originelle (fitra). Les gens raisonnés de l'ensemble des religions témoignent de cela. 

 Ou est la place de la raison dans le dogme de la trinité?!

Ou est la place de la raison dans la sanctification de la croix alors que leur objet d'adoration, leur divinité y fut tué crucifié?!

 Pour ce qui est de l'usage du combat dans le but de préserver le prêche, de concrétiser ses ambitions et  de le protéger de ses détracteurs; tel est le cheminement emprunté par toute communauté au fil de l'histoire. Cependant,  l'Islam s'est démarquée par la législation divine d'un combat (jihad) conditionné par des règles garantissant la justice, la préservation de l'iniquité et de l'outrage.

C'est pourquoi l'humanité n'a pas connu de combats plus justes que ceux menés par les musulmans, de conquêtes plus bienveillantes que les leurs. Quant aux chrétiens, le combat ne leur a pas été légiféré pourtant, ils ont commis et ne cessent de commettre de nombreuses outrances dans leurs conquêtes. L'église dont le pape est à la tête, a mené une guerre sanglante et sans merci à l'encontre de l'Islam et des musulmans au cours de près de deux siècles, deux siècles durant lesquels ils ont perpétré d'effroyables injustices et agressions, à travers lesquels ils ont transgressé ce quoi leur a ordonné leur propre religion.

On trouve dans l'évangile, en lequel croient les responsables de ces injustes croisades, le dire du Messie, que le salut soit sur lui: " mérite à ceux qui vaquent à la paix, mérite aux miséricordieux"

Est-ce que ces meurtriers et injustes croisés furent, effectivement, promoteur de la paix et de la miséricorde lors de leurs conquêtes?

Certains pourraient rétorquer: à quoi bon revenir sur le passé?

Si seulement le pape ne s'était pas occupé à chercher des arguments dans les ouvrages poussiéreux pour trouver cette citation de cet empereur ignoré, si seulement il avait économisé de sa force pour conseiller les disciples de l'église et ceux qui s'en revendiquent pour stopper leur concurrence martiale injuste qu'ils mènent dans les pays musulmans sans épargner aucune espèce vitale, de l'humain aux animaux en passant par les végétaux, comme c'est le cas en Iraq, Palestine, Liban, Afghanistan …directement ou par procuration.

Quant au jihad qui est le sommet de l'Islam, il n'a jamais été outil d'injustice, d'agression, de privation ou de transgression des droits. Au contraire, il fut un moyen d'établir le bien et la justice pour l'humanité. Pas de blâme sur les musulmans s'ils s'y appliquent car ils obéissent, en cela, à d'Allah, ils se conforment à Ses commandements, élèvent Son Message tout en se conformant aux paramètres, limites et règles qui garantissent les intérêts, préviennent des maux et de la corruption.

 Il est, également, bon de rappeler que ce qui explique cette inquiétude occidentale du jihad est qu'il constitue une véritable arrête dans la gorge des ennemis de l'islam, qu'il fait face à leur soif de suprématie et de domination des pays musulmans, de leurs richesses.

Effectivement, ils nous détestent:

Est-ce qu'ils vont daigner s'excuser pour ces crimes, ces atteintes et diffamassions continus perpétrés à l'encontre de l'Islam, Son Messager et des musulmans?  

En supposant que le pape s'excuse, effectivement, de ses menteries, est-ce qu'il aura fait plus que ce qu'Allah a rappelé dans Son livre:{ Ils vont satisfont de leurs bouches, tandis que leurs cœurs se refusent} (9/8)

Parmi les priorités les plus impératives pour les musulmans, gouvernants comme gouvernés: saisir les dangers de cette étape, de comprendre la véritable position de l'occident chrétien face à l'Islam, Son Messager et aux musulmans.  

L'insouciance de la vraie face de cette affaire qui est, pourtant,  aussi claire que le soleil, nous rend incapable de planifier correctement une réaction à ces atteintes.

On doit tous concentrer nos efforts dans le secours de notre religion, de son Messager en employant à cette fin tous les moyens en notre possession et plus particulièrement par les différentes formes de médias. On doit multiplier nos efforts  pour contrecarrer ces offenses répétitives et s'empresser à éclaircir le vrai caractère de l'Islam, la beauté de son dogme et de sa législation.

{Et, Allah est souverain en Son commandement mais la plus part des gens ne savent pas} (12/21)

Votre frère

Khalid Al Mouslih.
23/8/1427هـ

Комментарии (0)

×

Вы действительно хотите удалить элементы, которые вы посетили?

Да, удалить