Запрос формы Fatwa

Неправильная капча
×

Отправлено и будет дан ответ

×

Извините, вы не можете отправлять более одной фетвы в день.

La purification / Le sang qui s’écoule de la femme enceinte est-il considéré comme étant le sang des me

Le sang qui s’écoule de la femme enceinte est-il considéré comme étant le sang des me

Дата публикации : 2014-03-22 | Просмотры : 2133
- Aa +

Le sang qui s’écoule de la femme enceinte est-il considéré comme étant le sang des menstrues (règles) ?

هل يعتبر الدم النازل من المرأة الحامل دم حيض؟

La louange est à Allah, que la prière, la paix et la bénédiction d’Allah soit sur Son Prophète, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Ceci étant dit,

En réponse à ta question nous disons avec l’aide d’Allah :

Le sang qui s’écoule de la femme enceinte est de deux choses l’une :

Premièrement :Soit ce sang est courant et en conformité avec ses habitudes comme les menstrues qui survenaient avant la grossesse, dans ce cas les savants ont deux avis : la majorité des savants considèrent que ce sang est un sang avarié qui n’empêche pas d’accomplir la prière ou le jeûne. L’imam Ash-Shâficî considère - ainsi qu’un groupe de savants et c’est aussi un des avis des Hanbalites - que c’est le sang des menstrues qui l’empêche donc d’accomplir la prière et le jeûne. De ces deux avis, l’avis prépondérant est celui qui consiste à considérer ce sang comme un sang avarié, car il a été confirmé médicalement parlant, que la femme enceinte n’a pas de menstrues et donc le sang qui s’écoule de la femme enceinte n’est pas le sang des règles. C’est un sang provenant d’une veine et donc comme il provient d’une veine c’est un sang avarié qui n’empêche pas d’accomplir la prière ou le jeûne.

Deuxièmement :Soit ce sang est occasionnel et ne correspond pas à ses règles, si c’est un sang occasionnel, alors c’est un sang avarié qui n’empêche pas d’accomplir la prière.

Et si c’est un sang qui apparaît alors qu’elle se rapproche de l’accouchement, certains savants l’ont assimilé aux lochies, donc cela l’empêche de prier et de jeûner ; mais le plus juste est que ce n’est pas le sang des lochies, mais plutôt un sang avarié qui n’empêche pas d’accomplir la prière ou le jeûne. Le sang des lochies étant celui qui sort après l’accouchement.

Комментарии (0)

×

Вы действительно хотите удалить элементы, которые вы посетили?

Да, удалить