Запрос формы Fatwa

Неправильная капча
×

Отправлено и будет дан ответ

×

Извините, вы не можете отправлять более одной фетвы в день.

La croyance / Le jugement concernant le fait de dire : « Au secours Ô Messager d’Allah ! »

Le jugement concernant le fait de dire : « Au secours Ô Messager d’Allah ! »

Дата публикации : 2014-04-02 | Просмотры : 1961
- Aa +

Le jugement concernant le fait de dire : « Au secours Ô Messager d’Allah ! »

حكم القول : المدد يا رسول الله

La louange est à Allah, que la prière, la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.
Ceci étant dit,
En réponse à ta question nous disons avec l’aide d’Allah :Les musulmans sont unanimes sur le fait qu’invoquer un autre qu’Allah (U) et lui demander ce que seul Allah (U) peut réaliser est de la mécréance (kufr) . Allah (U) dit :{Les mosquées sont consacrées à Allah : n’invoquez donc personne avec Allah.} Sourate Al-Jinn, verset 18.
Ainsi que :{Et n’invoque pas, en dehors d’Allah, ce qui ne peut te profiter ni te nuire. Et si tu le fais, tu seras alors du nombre des injustes} Sourate Yûnus, verset 106.
Et aussi :{Et qui est plus égaré que celui qui invoque en dehors d’Allah, celui qui ne saura lui répondre jusqu’au Jour de la Résurrection ? Et elles [leurs divinités] sont indifférentes à leur invocation.} Sourate Al-‘Ahqâf, verset 5.
Il n’y a aucun doute que celui qui invoque le Messager d’Allah (r) ou un autre parmi les créatures, aura pris en dehors d’Allah (U) des égaux à Lui, pour les invoquer. Allah (U) a blâmé ces gens-là et les a jugés mécréants, en disant :
{À Lui l’appel de la Vérité ! Ceux qu’ils invoquent en dehors de Lui ne leur répondent d’aucune façon ; semblables à celui qui étend ses deux mains vers l’eau pour la porter à sa bouche, mais qui ne parvient jamais à l’atteindre. L’invocation des mécréants n’est que vanité.} Sourate Ar-Racd, verset 14.
Et Il a décrit l’invocation d’un autre que Lui (U) comme étant le faux :
{C’est ainsi qu’Allah est Lui le Vrai, alors que ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est le faux ; c’est Allah qui est le Sublime, le Grand.} Sourate Al-Hajj, verset 62.
Ceci concerne l’invocation d’un autre qu’Allah (U), que ce soit le Messager d’Allah (r) ou un autre que lui. Quant à celui qui dit : « Au secours Ô Messager d’Allah ! » ou « Au secours Ô Badawî ! », il demande à une créature de lui augmenter sa force et de l’aider de manière absolue, ce que l’on ne peut demander qu’à Allah (U). Comme Allah (U) le dit :
{C’est Toi [Seul] que nous adorons et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.} Sourate Al-Fâtihah, verset 5.
Concernant la créature, on lui demande ce qu’elle est capable de réaliser, en étant présente. Quant aux morts et aux absents on ne peut pas leur demander de l’aide.
Quant à ta question de savoir si l’un de nos pieux prédécesseurs a pratiqué cela, ceci n’est connu d’aucun d’entre eux. Cheikh Al-Islam Ibn Taymiyyah dans son recueil de fatwas (vol.1 p.347) a dit : « Le fait d’invoquer les morts ou les absents n’est rapporté au sujet d’aucun de nos pieux prédécesseurs, ni des imams de la science, cela est plutôt rapporté par des contemporains qui ne font pas partie des imams actifs de la science. » Et Allah est le plus Savant.
Votre frère
Khâlid Ibn cAbd Allah Al-Muslih
16/02/1425 H

Комментарии (0)

×

Вы действительно хотите удалить элементы, которые вы посетили?

Да, удалить