Запрос формы Fatwa

Неправильная капча
×

Отправлено и будет дан ответ

×

Извините, вы не можете отправлять более одной фетвы в день.

La prière / Lorsque la femme qui a ses règles se purifie dans le temps d’une prière, doit-elle ra

Lorsque la femme qui a ses règles se purifie dans le temps d’une prière, doit-elle ra

Дата публикации : 2014-04-02 | Просмотры : 1770
- Aa +

Lorsque la femme qui a ses règles se purifie dans le temps d’une prière, doit-elle rattraper la prière qu’il est possible de réunir avec ? إذا طهرت الحائض في وقت صلاة هل تقضي ما يجمع معها؟

La louange est à Allah, que la prière, la paix et la bénédiction d’Allah soit sur Son Prophète, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Ceci étant dit,

Il n’y a pas de divergence parmi les gens de science sur le fait que lorsque la femme qui a ses règles se purifie avant que le temps d’une prière ne se termine, elle doit accomplir la prière qui correspond à ce temps. Ils ont divergé sur la quantité de temps restant qu’il lui faut pour que la prière soit une obligation pour elle. L’avis des Hanbalites et des Chaféites est que même s’il ne lui reste que le temps d’effectuer takbîratu-l-‘ihrâm (dire Allahu akbâr en début de prière), alors cela suffit pour que ce soit une obligation pour elle d’accomplir cette prière. Les Malékites sont d’avis que si le temps restant est suffisant pour accomplir une unité de prière, alors c’est une obligation pour elle d’accomplir cette prière.

Ils ont aussi divergé sur l’obligation de rattraper la prière qu’il est possible de réunir avec. Comme par exemple si elle se purifie pendant le temps du casr, doit-elle accomplir la prière du dhohr aussi ? Il existe deux avis sur la question. La majorité des gens de science, parmi les Successeurs (tâbicûn) et ceux qui les ont suivis d’entre les spécialistes du fiqh des différentes écoles de jurisprudence, sont d’avis qu’elle doit accomplir la prière du dhohr et celledu casr.

Al-Hasan est d’avis qu’elle ne doit accomplir que la prière correspondant au temps dans lequel est redevenue pure. C’est aussi l’avis d’Ath-Thawrî, ainsi que la doctrine d’Abû Hanîfah. Cet avis est plus fort du point de vue de son argumentation, en effet le temps de prière de la prière précédente a pris fin alors qu’elle était dans une situation excusable, donc une telle prière n’était pas obligatoire pour elle. Cependant le plus prudent est qu’elle accomplisse les deux prières, lorsqu’elle se purifie dans le temps de la seconde prière, c’est un avis que l’on retrouve chez un groupe de Compagnons (y), entre autres cAbd Ar-Rahmân Ibn cAwf et Ibn Al-cAbbâs (y). Et Allah est plus Savant.

Votre frère

Dr Khâlid Al-Muslih

19/09/1427 H

Комментарии (0)

×

Вы действительно хотите удалить элементы, которые вы посетили?

Да, удалить