Запрос формы Fatwa

Неправильная капча
×

Отправлено и будет дан ответ

×

Извините, вы не можете отправлять более одной фетвы в день.

ِLes ventes et les transactions / Le jugement concernant le fait de travailler comme esthéticienne.

Le jugement concernant le fait de travailler comme esthéticienne.

Дата публикации : 2014-05-28 | Просмотры : 2109
- Aa +

Le jugement concernant le fait de travailler comme esthéticienne. حكم عمل مجملة النساء : الكوافيره

La louange est à Allah, que la prière, la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.

Ceci étant dit,

La base concernant le fait de s’embellir et de s’enjoliver est la permission, Allah  a dit :

{Dis : “Qui a interdit la parure d’Allah, qu’Il a produite pour Ses serviteurs, ainsi que les bonnes nourritures ?”} Sourate Al-‘Acrâf, verset 32.

On trouve dans Sahîh Muslim un hadith rapporté par cAbd Allah Ibn Mascûd  dans lequel il relate que le Prophète  a dit :

« En vérité Allah est Beau et Il aime le beau. »

Ceci prouve que la beauté est une caractéristique aimée d’Allah, cela inclus la beauté des habits, car un jour un homme interrogea le Prophète  en ces termes :

« Qu’en est-il d’un homme qui aimerait que ses habits soient beaux et que ses chaussures le soient également ? » Il répondit alors : « En vérité Allah est Beau et Il aime le beau. »

Ibn Al-Qayyim a dit dans son livre Al-Fawâ’id p.184 :

« Ceci inclus de manière générale tout ce qui est beau. »

Il ne fait aucun doute que la beauté intérieure prévaut sur la beauté apparente, Allah (U) a dit après avoir cité les bienfaits dont Il a couvert les gens en terme de vêtement pour couvrir le corps, cacher la nudité et embellir l’apparence :

{Mais le vêtement de la piété voilà qui est meilleur.} Sourate Al-‘Acrâf, verset 26.

Le sens voulu est que le fait de se préoccuper de la beauté de son apparence est une chose légiférée, aussi bien pour les hommes que les femmes, même si la femme en ressent encore plus le besoin, Allah  dit :

{Quoi ! Cet être (la fille) élevé au milieu des parures et qui, dans la dispute, est incapable de se défendre par une argumentation claire et convaincante ?} Sourate Az-Zukhruf, verset 18.

C’est pour cette raison que le Législateur lui a permis plus de parure qu’Il n’a permis à l’homme, comme l’or et la soie entre autre.

Concernant ta question au sujet du travail d’esthéticienne et du salaire qui y est lié, c’est permis en se fondant sur la base [qui est la permission], Allah  dit :

{Alors qu’Allah a rendu licite le commerce et illicite l’intérêt} Sourate Al-Baqarah, verset 275.

Ceci est l’avis de la majeure partie des savants, à part l’imam Ahmad qui considérait comme détestable le salaire de la coiffeuse. Certains savants ont rapporté d’Al-Hasan qu’il voyait cela comme interdit car dans la plupart des cas cela comporte des choses illicites, ou un changement de la création d’Allah. Ce qui me semble correct, c’est la permission tant que le salaire n’est pas perçu en contrepartie d’un travail illicite comme l’épilation des sourcils ou toute autre chose qu’Allah et son Messager ont interdit. Quant au fait que la cliente puisse utiliser cette parure de façon illicite, cela se résume en trois situations :

- La première situation : l’esthéticienne sait que la cliente souhaite se faire une beauté dans un but illicite, ceci n’est pas permis et le salaire d’un tel travail est illicite.

- La seconde situation : l’esthéticienne sait que la cliente souhaite se faire une beauté dans un but licite ou légiféré, ceci est permis et le salaire d’un tel travail est licite.

- La troisième situation : l’esthéticienne se doute fortement que la cliente souhaite se faire une beauté dans un but illicite, ceci n’est pas permis, car on place dans ce cas la forte présomption au niveau de la certitude. En revanche si la présomption n’est pas forte, alors la base reste la permission.

Et Allah est plus Savant.

Votre frère

Khâlid Al-Muslih

07/09/1424 H

Комментарии (0)

×

Вы действительно хотите удалить элементы, которые вы посетили?

Да, удалить