Запрос формы Fatwa

Неправильная капча
×

Отправлено и будет дан ответ

×

Извините, вы не можете отправлять более одной фетвы в день.

Le jeûne et la retraite rituelle. / Il est décédé alors qu'il était redevable de jours qu'il n'avait pu jeuner pour cause

Il est décédé alors qu'il était redevable de jours qu'il n'avait pu jeuner pour cause

Дата публикации : 2014-06-03 | Просмотры : 1830
EN
- Aa +

Mon père est décédé il y a peu de temps, il a rompu le jeûne pendant plusieurs semaines car il était malade, que doit-on faire sachant qu'il s'efforçait de poursuivre le jeûne? مات وعليه صوم بسبب المرض

Poser cette question est une preuve de bonté paternelle après sa mort. Fait parti de la bonté que de s'enquérir des droits d'Allah et de Ses créatures sur le défunt et de s'empresser d'y répondre comme cela est mentionné dans le hadith authentique, une personne vint au Prophète- paix et bénédiction d'Allah sur lui et dit:'' Ma mère a fait le vœu de faire le pèlerinage mais elle est décédée avant, est-ce que je fais le pèlerinage pour elle?'' Le Messager d'Allah répondit: '' Accomplis le pèlerinage pour elle, Allah est plus en droit du rattrapage.'' Concernant ce sujet en particulier, si la maladie en question était passagère alors la descendance n'a pas à rattraper pour lui. Il est rapporté de 'Aicha que le Prophète-paix et bénédiction d'Allah sur lui- dit: '' Celui qui meurt et qui est redevable d'un jeûne alors que son proche jeûne pour lui '' ( Boukhary et Mouslim). Cela s’applique lorsque  la personne est redevable ce qui n'est pas, ici, le cas car la personne décédée n'a pas eu le temps nécessaire pour pouvoir rattraper ses jours. Un groupe de savant rappela un consensus à ce sujet. En outre, s'il s'agissait d'une maladie chronique qui l'accompagna jusqu’à sa mort et qu'il ne pu ni rattraper ni donner de compensions en nourriture alors ses proches doivent soustraire des biens laisser par le défunt de quoi nourrir un pauvre pour chaque jour non jeûné: {Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu'avec grande difficulté il y a une compensation nourrir un pauvre} ( 2/184). Quant au fait de jeûner pour lui, cela n'est valable que dans les cas ou le défunt avait fait le vœu de jeûner et qu'il repoussa son accomplissement, ou qu'il avait des jours à rattraper mais qu'il les retarda jusqu'à sa mort. Dans ces deux cas on jeûne pour lui.

Комментарии (0)

×

Вы действительно хотите удалить элементы, которые вы посетили?

Да, удалить