Запрос формы Fatwa

Неправильная капча
×

Отправлено и будет дан ответ

×

Извините, вы не можете отправлять более одной фетвы в день.

Les sermons du vendredi / La crainte d’Allah

La crainte d’Allah

Дата публикации : 2014-11-22 | Просмотры : 5517
EN
- Aa +

الخوف من الله تعالى

Premier sermon :

La louange est à Allah, c’est Lui que nous glorifions et c’est à Lui que nous demandons assistance. Celui qu’Allah guide, nul ne peut l’égarer et Celui qu’Il égare nul ne peut le guider.                                                                                          Je témoigne qu’il n’y a de divinité en droit d’être adoré qu’Allah Seul sans associé et que Mohamed est Son serviteur et messager.

O vous qui croyez en Allah et son Messager, craignez Allah et prenez garde à Son dur châtiment et Sa colère. Allah est dur en châtiment et punition, il n’y a de vraie divinité que Lui et c’est vers Lui que nous retournerons. Comme Il dit-exalté soit-il : « Avertis Mes serviteurs que je suis Le Pardonneur, Le Tout miséricordieux et que Mon châtiment est le châtiment douloureux».

Allah vous a averti de Lui-même dans Son livre, lorsqu’Il dit : « Allah vous met en garde à l’égard de Lui-même. Et c’est à Allah le retour. »

Al Imam A-Tabary-qu’Allah lui fasse miséricorde- dit dans son exégèse de ce verset : « Allah vous  met en garde contre Lui-même  si vous accomplissez un pécher ou que vous vous alliez avec Ses ennemis. C’est vers Lui que vous retournerez après la mort ;  si vous allez à l’encontre de Ses commandements vous serez exposés au châtiment d’Allah. Craignez Allah et prenez garde, Il est certes Sévère en punition. »

O vous les croyants !

La crainte d’Allah fait partie intègre de la foi en Lui, c’est pourquoi Il l’ordonna à ses serviteurs. Il dit-glorifié soit-Il- «  Et ne craignez que Moi » ou encore : «  N’ayez pas peur d’eux mais plutôt de Moi »

Plus encore, la crainte d’Allah est une condition du bien-fondé de la foi : «  N’ayez pas peur d’eux mais plutôt de Moi si vous êtes croyants »

O vous les croyants, Allah vous a averti  de son dur châtiment :

« Ceux qui complotaient des méfaits sont-ils à l’abri de ce qu’Allah les engloutisse en terre ou que leur vienne le châtiment d’où ils ne s’attendaient point? « Ou bien qu’Il les saisisse en pleine activité sans qu’ils puissent échapper (au châtiment d’Allah)/. Ou bien qu’Il les saisisse en plein effroi? Mais vraiment, votre Seigneur est Compatissant et Miséricordieux. »

 O vous les croyants !

La crainte d’Allah est une des plus magnifiques adorations, un des plus grands actes de rapprochement […] par la crainte, O serviteur d’Allah, le serviteur s’abstient des interdits et s’adonne à l’obéissance. Elle est, par Allah, la source de tous mérites, la motivation de tout acte de rapprochement.

Par la crainte d’Allah, le cœur se réveille de son insouciance, il tire profit des avertissements et il est  réactif aux versets du Coran : « si ce n’est qu’un Rappel pour celui qui redoute (Allah),», « Allah a fait descendre le plus beau des récits, un Livre dont [certains versets] se ressemblent et se répètent. Les peaux de ceux qui redoutent leur Seigneur frissonnent (à l’entendre); puis leurs peaux et leurs cœurs s’apaisent au rappel d’Allah. Voilà le [Livre] guide d’Allah par lequel Il guide qui Il veut. Mais quiconque Allah égare n’a point de guide. »

O vous les serviteurs d’Allah ! La crainte d’Allah est une des plus particulières caractéristiques des serviteurs pieux ainsi que des alliés rapprochés d’Allah, Il dit : « Les vrais croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Allah. Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi. Et ils placent leur confiance en leur Seigneur.»

Al Imam A-Tabary dit- qu’Allah lui fasse miséricorde- : « Le croyant est celui dont le cœur tremble lorsqu’on lui rappelle Allah, celui qui se soumet à son ordre, s’humilie à Son rappel par crainte de Lui et de Son châtiment. » 

O vous les croyants !

Le Prophète-paix et bénédiction d’Allah sur lui- avait une grande peur et crainte d’Allah malgré les spécificités et mérites qui lui sont propres en effet  il est rapporté dans les deux recueils authentiques  de Boukhary et Mouslim , qu’il-paix et bénédiction d’Allah sur lui-dit : «  Par Allah, je suis le plus connaisseur d’Allah d’entre vous et celui qui Le craint plus. »   

D’après ‘Abd Allah Ibn A-Shikhir qu’Allah l’agrée- qui dit : « J’ai vu le Prophète-paix et bénédiction d’Allah sur lui-priait et pleurait à chaudes larmes  »

O vous les croyants !

Votre prophète-paix et bénédiction d’Allah sur lui- Allah lui a pardonné ces pêchers antérieurs et postérieurs, il a atteint le summum dans l’obéissance, avec tout cela il craignait beaucoup son seigneur. Une des  formules d’invocations  par laquelle il invoquait le plus était : «  O Toi qui renverse les cœurs, raffermis mon cœur sur ton obéissance » ( A-Tirmidhy).  Les biographies  des pieux prédécesseurs sont également pleines de ces exhortations… A titre d’exemple, le khalifat Abou Bakr, le sincère, le plus méritant de cette communauté  après le Prophète- paix et bénédiction d’Allah sur lui-, celui qui fut promis au paradis et à une grande récompense, lorsqu’il priait il était comme une branche de par sa révérence pour Allah. 

Omar Ibn Al Khattab, promis au paradis, lit la sourate « Le Mont » jusqu’au verset : « Le châtiment de ton Seigneur aura lieu inévitablement. »

Il pleura à en devenir malade, les gens venaient le visiter- qu’Allah l’agrée- il disait à son fils alors qu’il était mourant : «  laisse mon visage sur le sol ; il se peut qu’Allah me fasse miséricorde. »

‘Othman -qu’Allah l’agrée- s’arrêtait devant une tombe et il pleurait jusqu’à mouiller sa barbe.

Quant à l’ensemble des compagnons, il est rapporté de Boukhary et Mouslim d’après Anas- qu’Allah l’agrée- que le Prophète fit un sermon sans pareil, il y dit : « Si vous saviez ce que je sais, vous ririez peu et pleuriez beaucoup », Anas dit : «  Les compagnons cachèrent leur visage et ils sanglotaient »

 

O vous les serviteurs d’Allah ! Voici donc quelques exemples de leur crainte d’Allah bien qu’ils étaient agréés, pardonnés et que pour certains le paradis leur fut promis ! 

  

Deuxième sermon :

Craignez Allah et sachez que parmi les signes de la crainte d’Allah le fait de ne pas se sentir à l’abri de Son châtiment, Sa punition et Sa colère. Allah Le Très Haut dit : «  Ceux qui, de la crainte de leur Seigneur, sont pénétrés. qui croient aux versets de leur Seigneur, qui n’associent rien à leur Seigneur, qui donnent ce qu’ils donnent, tandis que leurs cœurs sont pleins de crainte [à la pensée] qu’ils doivent retourner à leur Seigneur. »

Ceux-là œuvrent dans le bien, leurs cœurs sont purifiés et ils sont droits et malgré  cela ils ne se sentent pas à l’abri du châtiment d’Allah…

Cela explique  l’appréhension du Prophète-paix et bénédiction d’Allah sur lui-  du châtiment de Son Seigneur et la peur de Sa colère.   Dans le recueil authentique de Mouslim, il est rapporté de Aicha : «  Lors des jours venteux ou de brouillard, on apercevait cela sur le visage du Prophète, il faisait des  vas et viens et si il pleuvait alors on pouvait lire son contentement et la dissipation de son inquiétude.  Aicha l’interrogea à ce sujet, il répondit : « J’ai craignait qu’il s’agisse d’ un châtiment descendu sur ma communauté »

Dans une autre version rapportée par Boukhary, il répondit à la question de ‘Aicha : «  O ‘Aicha, qu’est ce qui me garantit que cela n’était pas un châtiment, certains peuples ont été châtiés par le vent, d’autres virent le châtiment et s’exclamèrent : « Voici un nuage qui nous apporte de la pluie»

Lors de l’éclipse solaire à l’époque du Prophète, il sortit précipitamment -paix et bénédiction d’Allah sur lui-  à la mosquée et effrayé tout en trainant son vêtement derrière lui.  Il resta en position debout (en prière) longuement…il pria en tout 4 inclinaisons et prosternations repartis en deux unités de prière, il vit en prière le paradis et l’enfer et  une fois terminée, il fit un magnifique et éloquent sermon, il y dit entre autre : «  O vous les gens ! Le soleil et la lune sont deux signes parmi les signes d’Allah, ils ne s’éclipsent pas pour la mort d’un d’entre vous  ou pour sa naissance, si vous êtes témoins de cela alors cherchez refuge dans la prière, invoquez Allah, glorifiez-le et faites l’aumône, O vous la communauté de Mohamed, par Allah si vous saviez ce que je sais alors vous ririez peu et pleuriez beaucoup ».

Combien leurs cœurs étaient sains, leurs forts intérieurs étaient pures, comme était grande leur crainte et glorification de leur Seigneur. Ces signes et exhortations,  seul celui dont le cœur est empli de la crainte d’Allah en tire profit.  

« Il y a bien là un signe pour celui qui craint le châtiment de l’au-delà. »

O vous les croyants !

Lorsque notre foie en Allah a faibli, que notre crainte et glorification  ont diminué  alors nos cœurs se sont endurcis nos œuvres se sont détériorés, la parole d’Allah se vérifie chez nombre d’entre nous… la hawla wa la qouata illa billah…

Комментарии (0)

×

Вы действительно хотите удалить элементы, которые вы посетили?

Да, удалить